Le management : un levier essentiel de l’attractivité employeur

Une interview de Nicolas Spiteri, Directeur Commercial de ASI

Dites bonjour !

« Lorsque l’on reçoit un candidat, je briefe toutes les personnes à l’accueil et dans les équipes en leur demandant de lui dire bonjour ! » La phrase peut surprendre … Cela va sans dire vous dites-vous peut-être, mais manifestement cela va mieux en le disant.
C’est en tout cas ce que croit Nicolas Spiteri, 10 ans d’expérience dans le management d’équipes commerciales, aujourd’hui Directeur commercial chez ASI, une Société de Conseil de 400 collaborateurs. Les candidats apprécient qu’on leur dise bonjour lorsqu’ils arrivent pour rencontrer l’entreprise, et cela peut même aider à faire la différence et à orienter leur choix. Manifestement cela n’est pas pratique courante …

Pendant que les entreprises redoublent d’imagination pour proposer des processus de recrutement innovants (escape game, visite virtuelle, …) et des atouts marque employeur ludiques (salle de gym, babyfoot, …), revenir à des fondamentaux peut remettre les pendules à l’heure.
« De la même manière qu’il est essentiel de dire bonjour en serrant la main et en regardant les collaborateurs dans les yeux quand on arrive le matin ; tous les collaborateurs, ceux de son équipe et les autres aussi » déclare aussi Nicolas.

Soignez l’entretien candidat – manager

L’importance accordée au management dans l’entreprise ne doit pas s’arrêter là, bien sûr.
Dans le processus de recrutement, la qualité de l’échange avec le manager arrive aussi en tête des arguments qui vont orienter le choix du candidat, avec le salaire et la qualité de vie au travail (dans le sens bonne ambiance). Il faut que ça fitte avec le futur manager, sinon il refusera le poste. Le marché de l’emploi est tel aujourd’hui que les candidats peuvent se le permettre. Et ils ne supportent pas le management à l’ancienne, trop autoritaire, trop hiérarchique. « Ils sont en demande de beaucoup d’écoute et de proximité » déclare Nicolas. Ils apprécient un manager empathique, exemplaire, courageux, loyal. Un vrai manager en fait. Et ça se sent dès l’entretien d’embauche.

Déployez de bonnes pratiques managériales dans toute l’entreprise

Une fois le candidat dans l’entreprise, le nouveau collaborateur qu’il devient a les mêmes attentes bien sûr. Il ne s’agit pas de relâcher l’attention managériale du début au risque de le perdre avant les 3 ans de la durée moyenne de turnover. Car cette star est tellement sollicitée par l’extérieur, qu’au moindre dérapage interne les sirènes concurrentes risquent de l’attirer. À l’entreprise donc de mettre tout en place pour être irréprochable sur ce sujet.
C’est de plus en plus le rôle du Responsable Marque Employeur qui doit s’attacher à l’Expérience Collaborateur et à traquer les écueils de ce chemin pavé d’embuches que l’on ne soupçonnait pas jusqu’alors.

Choisissez bien vos clients !

Il existe un autre lieu où un management déficient peut poser de sérieux problèmes. C’est malheureusement assez courant chez les ESN qui détachent leurs consultants chez les clients. Vous l’aurez deviné, c’est le management du … client. Et oui, les clients étant des entreprises comme les autres, elles ont, elles aussi, un rapport avec le management qui leur est propre. Et des pratiques managériales autoritaristes de la part d’un client peut faire partir le bon consultant qui aura choisi l’ESN pour ses bonnes pratiques managériales. Et ça malheureusement l’ESN n’y peut pas grand-chose à part … refuser de travailler avec certains clients afin de conserver ses consultants. Plutôt ubuesque on en conviendra.

En résumé, soignez votre management ! C’est un levier essentiel de l’attractivité entreprise et de la fidélisation des collaborateurs.

Isabelle Napolitano

Expérience collaborateur, Management, Marque employeur